Archives - Saison 2013-2014

1/1

1/1

1/1

Quintette à vent Cassiopé

dimanche  8 septembre 2013

Le Quintette Cassiopée réunit cinq jeunes musiciens issus du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris: Boris Grelier (flûte), Vincent Arnoult (hautbois), Julien Chabod (clarinette), Victor Dutot (basson) et Pierre Remondière (cor). Complices dans la vie comme sur scène, partageant la même exigence et la même envie de jouer et d'émouvoir, ces musiciens dégagent une énergie débordante et communicative. Le Quintette Cassiopée, formé en 2005, a été lauréat de nombreux concours internationaux (prix Henri Tomasi à Marseille, prix Léopold Bellan à Paris, prix du public au Concours International de Musique de Chambre de Lyon). 

 

Que ce soit lors d'animations pédagogiques, réalisées en partenariat avec les Jeunesses Musicales de France, ou en concert, ou à l'occasion de Master Classes, Cassiopée excelle à communiquer son amour de la musique aux mélomanes amateurs et avertis en leur proposant un répertoire varié, revisité de façon sensible et rigoureuse. L'identité musicale de Cassiopée ne se résume pas à une époque ou à une esthétique figée. Animé d'une curiosité insatiable, ce quintette parcourt les cultures et les styles pour y puiser une inspiration musicale insolite et surprenante qui vous séduira.

Récital solo de harpe Emmanuel Ceysson

dimanche  6 octobre 2013

Emmmanuel Ceysson parcourt, depuis 2005, la scène musicale internationale : Wigmore Hall, Salle Gaveau, Carnegie Hall, Wiener KonzertHaus, Berliner Philharmonie … où il se produit en récital, en concerto ou en musique de chambre et obtient régulièrement les éloges de la presse. En 2006, il intègre l’Orchestre de l’Opéra National de Paris en tant que Première Harpe, où depuis lors, ses parties solo sont fréquemment remarquées par la critique lyrique parisienne.

Son investissement sans faille pour son instrument lui vaut les honneurs des plus hautes distinctions internationales : successivement il remporte la Médaille d'Or et le Prix d'Interprétation du Concours International de Harpe des Etats-Unis en 2004, un Premier Prix et 6 Prix Spéciaux lors des auditions Young Concert Artists de New York en 2006 et le Premier Prix du prestigieux Concours de l’ARD à Munich en Septembre 2009, devenant ainsi le premier harpiste à obtenir trois consécrations internationales majeures.

«Visiting Professor» à la Royal Academy of Music de Londres de 2005 à 2009 et enseignant à l’Académie Internationale d’été de Nice depuis 2010, il donne régulièrement des Master Class en France et lors de ses tournées à l’étranger.

En 2010, il est nommé dans la catégorie « Révélations Soliste Instrumentale » aux Victoires de la Musique Classique et reçoit, en Novembre 2011, un Prix d’Encouragement pour son début de carrière par l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France (Fondation Simone Del Duca).  Artiste ‘Naïve’ depuis Janvier 2012, il a en préparation un album soliste de Fantaisies d’Opéra.

Casula - Exposition d'art sacré contemporain

dimanche  8 novembre 2013

L’exposition, organisée par l'Association Culture Espérance Roquette dans le cadre résolument moderne de l'Eglise Notre-Dame d'Espérance, se focalise sur  six chasubles et un vitrail thermoformé. Elle présente diverses facettes du rapport de Pierre Le Cacheux à l’art sacré.

Né en 1946, Pierre le Cacheux  est avant tout un peintre,  qui pratique alternativement l’abstraction et la figuration. Il s’est fait connaître notamment pour ses vitraux thermoformés, colorés ou transparents (Chœur de l’église Saint-Etienne à Romorantin, abbaye de la Trappe à Soligny), son mobilier d’église, ses chasubles réalisées avec l’aide des sœurs du  monastère de Notre-Dame-de-la-Merci-Dieu à Saint-Jean d’Assé (Sarthe).
"A la suite d’un Matisse à Vence ou des vitraux de Manessier, Pierre le Cacheux inscrit ses propres chasubles,  feux d’artifice de splendeurs et de  couleurs improvisées au contact direct de la matière, dans le foisonnement du renouveau de l’Art Sacré qui caractérise la France depuis les années 1950.  L’artiste avoue  qu’il aurait aimé en réaliser davantage que la centaine qu’il trouva l’occasion de  confectionner depuis 1980.  L’énergie qui irradie de ses  chasubles se retrouve  dans le vitrail thermoformé, ce mur de lumière ruisselante, qui vient pour un temps prendre la place de la vasque baptismale à l’entrée de Notre-Dame d’Espérance. La puissance des  formes et  des lignes, les stridences de matières  et de tons colorés, contribuent à  créer, dans le maintenant de la célébration quotidienne, une illumination toujours nouvelle. »

String Theory Duo - "Autour du Monde"

dimanche  24 novembre 2013

Né de la complicité entre Noémie Le Borgne et Marie L'Homme, toutes deux violonistes professionnelles de formation classique et amies de longue date, le String Theory Duo a plus d'une corde à son arc ! Le duo présente aujourd'hui un programme  mettant à l'honneur la musique celtique, klezmer, latino et les thèmes populaires d'Europe de l'est et d'Asie. Sous les doigts des jeunes artistes, les deux violons s'unissent pour explorer un large éventail de styles musicaux, s'éloignant parfois de la tradition pure grâce aux compositions pleines d'humour d'Aleksey Igudesman.

Crèche de Noël pour notre temps

Daniel Fisher et  Martine Dohy

dimanche  24 novembre 2013

Deux artistes contemporains, Daniel Fisher, peintre et sculpteur, assisté de Martine Dohy,  exposent un ensemble de sculptures en terre racontant  la nativité. Une occasion pour ces artistes de revisiter, à leur manière, un sujet  propice à l’expression de leur art. Ce beau projet,  organisé par Culture Espérance Roquette, est hébergé à l’église Notre-Dame d’Espérance à l’occasion des fêtes de fin d'année.

Les figures sont modelées en terre puis cuites et peintes pour créer un ensemble de céramiques présentant les différentes scènes traditionnelles de la crèche. On a la nativité proprement dite avec la Vierge à l’enfant et Joseph, les bergers, les rois mages, les animaux, les anges et l’étoile du berger. Une douzaine de figures vigoureuses et joyeuses, baroques et  expressives qui accentuent les visages et les symboles attachés à chacun des personnages.

Concert de Noël - Récital d'orgue Gildas Labey

dimanche  15 décembre 2013

Gildas Labey fait revivre, à l'orgue de Notre-Dame d'Espérance, les thèmes de Noël traditionnels. Ces pages musicales alterneront avec la lecture de textes sur la Nativité allant de Saint-François d'Assise à Jacques Brel. Un éclectisme musical et littéraire qui réjouira le public le plus large!

Extraits du programme musical:

Peuple fidèle (J-F. Wade), Noël breton, Noël basque, Noël nouvelet (Bourgogne), Où s'en vont ces gais bergers?, les pastouraux (anonyme français du XVIIème), le bon Joseph, pour l'amour de Marie (Nicolas Lebègue), angels we have heard high, entre le bœuf et l'âne gris, la marche des rois (Provence), etc.

Textes de Jean Debruyne, Francine Carrillo, Rolande Delgeste-Devisneg, saint Luc, Thomas de Celano/François d'Assise, Jacques Brel

Ensemble Squillante

dimanche  12 janvier 2014

L'Ensemble Squillante réunit depuis 2006, autour d'une passion commune pour la musique de chambre, neuf saxophonistes issus du Conservatoire de Paris qui ont pour ambition de promouvoir leur instrument sur la scène musicale actuelle.

Ces jeunes musiciens, reconnus internationalement lors des plus grands concours, font le pari de conjuguer à la fois les possibilités orchestrales de leur ensemble, et l’aspect chambriste d'une formation sans chef.

De la transcription baroque à la création contemporaine, L'Ensemble Squillante ne tarde pas à se faire remarquer par l'énergie contagieuse de ses musiciens sur scène, tendant sans cesse à renouveler le concert traditionnel.

Lauréats du concours Européen de musique de chambre de la FNAPEC en 2009, ils sont depuis régulièrement invités à se produire lors de Festivals en France et à l'étranger, sur les ondes de France Musique, ou encore en collaboration avec Jean-François Zygel lors de ses "Boites à musique" sur France 2 ou de ses "Concerts de l'Improbable" au théâtre du Châtelet.

SAXOPHONE SOPRANO : Federico COCA GARCIA ; Pascal BONNET 

SAXOPHONE ALTO : Julien CHATELLIER ; Simon DIRICQ 

SAXOPHONE TÉNOR : Cédric CARCELES ; Adrien LAJOUMARD

SAXOPHONE BARYTON ET BASSE : Géraud ETRILLARD ; Hugo SCHMITT : Thomas BARTHELEMY 

Récital de harpe indienne  par le Duo Pamcos

dimanche  26 janvier 2014

Le Duo Pamcos, formé de Hugo Pamcos à la harpe indienne et de Claudette Lagacé à la guitare, au cuatro et au chant, interpréteront des œuvres de musique populaire du Venezuela, d'Argentine, du Paraguay, du Mexique, du Panama, de Bolivie et du Pérou...  Ils nous surprendront aussi avec des interprétations originales d'œuvres québécoises et françaises... 

Né à Paris, Hugo Pamcos a eu la chance de voyager et de côtoyer d'autres cultures dès son plus jeune âge. Passionné par la musique d'Amérique du Sud, il étudie la harpe indienne du Paraguay avec le maître Sergio Cuevas.

Harpiste du groupe "les Guarania" de 1965 à 1969 (anciennement Guaranis) puis de "Los Calchakis" pendant un an, il a ensuite enregistré plusieurs albums en France. Hugo a donné de nombreux concerts à travers le monde et est aujourd'hui reconnu comme un virtuose de la harpe paraguayenne.

Québécoise, Claudette Lagacé est initiée à la musique toute jeune par son père musicien : à 5 ans elle débute au piano, puis à la flûte et à 12 ans, elle commence à chanter en s'accompagnant de sa première guitare qu'elle a reçue en cadeau.

Des cours de chant classique à l'Université Laval de Québec lui révèlent une tessiture de plus de 2 octaves. Claudette est une chanteuse à la voix exceptionnelle pour la qualité de son timbre et par sa musicalité. Elle s'accompagne aussi très bien à la guitare et au cuatro.

Trio Barocco

dimanche  16 février 2014

Le Trio Barocco est né sous l'impulsion de la claveciniste Harumi Kinoshita et de la violoncelliste Sara Avent. En effet, celles-ci se produisent en récital depuis 2003, et invitent régulièrement I’altiste Rudolf Sulzenbacher à se joindre à leurs prestations. C'est donc tout naturellement, comme une évidence, que le Trio Baroque Attitude s'est formé au printemps 2012.

Harumi a obtenu le diplôme supérieur de concertiste de I‘École Normale de musique de Paris dans la classe de Jean-Patrice Brosse. Après un passage à I'Académie internationale de Sienne, elle est invitée par les festivals de Bourges, Valenciennes ou encore Porto. Harumi joue avec le trio sur une épinette, copie de Goujon, faite par « Grande Maison » de Patrick Chevalier.

Sara est diplômée du Royal Northern College of Music et du CRR de Paris dans la classe de David Simpson, elle a travaillé sous la direction de Patrick Bismuth, Patrick Cohën-Akenine, Gérard Lesne, Philippe Herreweghe...

Sara est diplômée du Royal Northern College of Music et du CRR de Paris dans la classe de David Simpson, elle a travaillé sous la direction de Patrick Bismuth, Patrick Cohën-Akenine, Gérard Lesne, Philippe Herreweghe...

Rudolf, élève de Gérard Caussé, Jean-Baptiste Brunier, obtient le prix spécial du jury des Européennes de musique de chambre avec le Trio Duruflé. Il entame ainsi une carrière internationale de chambriste. Il perfectionne sa connaissance des techniques baroques en jouant lors des samedis musicaux du luthier Bernard Prunier, avec des musiciens tels que François Fernandez.

Mathieu Salama - Récital Antique

dimanche  9 mars 2014

Dans le cadre du Festival Vocal de la Bastille organisé par l'association Culture Espérance Roquette, Mathieu Salama, soliste lyrique et contre-ténor à la voix d'or, donne un récital de musique baroque. Oeuvres de Caccini, Caldera, Carissimi, Scarlatti, Vivaldi, Telemann, Bach, Haendel et Gluck avec accompagnement de clavecin et de viole de gambe.

Dans ses rendez-vous musicaux Mathieu Salama apprivoise, à l’aide d’une technique de chant apprise auprès de Nicole Fallien, toute la multiplicité d’une musique de plus en plus mise en lumière : la musique baroque.

 

L’impact du son en direct, la voix d’homme dans un registre aigu, touchent directement le public au cœur. C’est une expérience unique, une émotion pure qui permet au spectateur d’échapper à l’espace temps et d’accéder à une dimension spirituelle dans une atmosphère magique.

Alain Gibert en concert

dimanche  16 mars 2014

Pour ce concert, Alain Gibert  interprètera les chansons de son disque Les Marches de l’Opéra sorti l’année dernière, et celles – en avant-première ! – qu’il enregistre en ce moment pour son prochain album

Depuis 2005 Alain Gibert multiplie les collaborations musicales comme auteur, compositeur, bassiste, guitariste et chanteur sur des projets allant du rock à la chanson.

En parallèle il écrit et enregistre chez lui ses propres compositions et crée le groupe à géométrie variable Garçon et Fille. Sa matière première musicale lui vient de la pop, de David Bowie à Depeche Mode, des Beatles à Elvis Costello. Côté français, ce sont Daho, Polnareff et autres Alain Souchon, Chamfort, Bashung. Pour la scène actuelle on ira vers Alex Beaupain, Jeanne Cherhal, Benjamin Biolay ou Florent Marchet…

Les chansons, Alain Gibert les aime simples ou sophistiquées. Ou les deux à la fois. Comme manger un club sandwich en dégustant un verre de bon vin.

En 2013, Alain Gibert sort  son 1er mini-album, Les Marches de l’Opéra, réalisé par le bruxellois Vincent Liben. On y trouve cinq titres ouvrant sur un univers visuel, riche, nuancé, souvent cinématographique. La chanson Garçon et Fille, premier single, a d’ailleurs donné lieu à un clip en clin d’œil aux films d’Hitchcock.

Festival Vocal de la Bastille - le Trio Alma

dimanche  23 mars 2014

Pour le 3ème et dernier volet du Festival Vocal de la Bastille 2014, Culture Espérance Roquette reçoit le Trio Alma (duo vocal et harpe) pour un concert d'œuvres lyriques tirées des répertoires de Monteverdi, Mozart, Schubert, Schumann, Mendelssohn, Debussy, de Falla, Rodrigo, Britten...

Ce concert, qui réunit au sein du Trio Alma Camille HEIM, Emilie COUSIN et Myriam ZEKARIA, complète le tour d’horizon que le festival consacre à la harpe cette saison. Après la musique indienne et la musique française des XIXe et XXe siècles, la harpe accompagne aujourd'hui deux voix lyriques dans un voyage musical à travers l’espace et le temps. Dans des morceaux emblématiques de son répertoire ou bien lorsqu’elle se substitue à d’autres instruments, elle apporte des éclairages parfois surprenants, se fait mandoline chez Mendelssohn, luth avec Monteverdi, guitare pour De Falla, devient mutine et presque parodique dans un duo de Mozart.

Son pouvoir d’évocation porte les voix et l’imaginaire vers des  mondes familiers ou lointains, réels ou rêvés. Laissons-nous porter ensemble…
ALMA est un ensemble à géométrie variable, dont les membres (Camille HEIM, Emilie COUSIN, Myriam ZEKARIA) sont unis par une entente musicale et humaine, au-delà de parcours divers dans la musique classique. Il est né de l’envie de croiser nos expériences, nos écoutes, nos curiosités et de faire de cette diversité notre force et notre singularité, en choisissant l’éclectisme, dans notre répertoire comme nos collaborations

Fred Del Sol - Misa Criolla

dimanche  13 avril 2014

Pour son Concert de Pâques, Culture Espérance Roquette a la joie de recevoir  Fred Del Sol, passeur infatigable des cultures andines. Avec talent et passion, il offrira au public un florilège d'œuvres représentatives de l'Ame Indienne, culminant dans la Misa Criolla de l'Argentin Ariel Ramirez.


Fred Del Sol, ancien flutiste du chanteur populaire péruvien « Waskar Amaru » et arrangeur des mondialement connus « Machucambos », vous invite à le suivre sur les sentiers d'un voyage musical aux confins des montagnes des Andes. Du folklore péruvien, accompagné de la flute à une main "pifano" et de la flute de pan "Antara", aux ritournelles boliviennes emmenées au son des "tarkas" et des "anatas", en passant par les rythmes de la guitare à 10 cordes "charango" et par les airs plus nostalgiques de la Pampa argentine,  Fred del Sol vous transporte dans une sarabande de sonorités étranges.  Il vous invite à rencontrer la liturgie catholique mêlée de folklore dans l’œuvre universelle de l’Argentin Ariel Ramirez, « la misa criolla ».

Nicolas Alquin - "Avec Marie"

1er mai 2014

Dans le prolongement du temps de Pâques, Culture Espérance Roquette propose une exposition d'œuvres de Nicolas Alquin, artiste internationalement reconnu pour ses sculptures dédiées à l'espace public, tant sacré que profane. Nicolas Alquin est notamment l'auteur de la magistrale Croix d'Espérance qui orne le chœur de l'église Notre-Dame d'Espérance depuis 2002.

L'exposition consacrée à Nicolas Alquin comprend une sculpture monumentale représentant Marie au pied de la croix, accompagnée de sept dessins. Paul-Louis Rinuy, professeur des universités, spécialiste de l'art contemporain, porte le regard suivant sur cette exposition:

"Nous voici avec Marie. Au pied de cette croix, que Nicolas Alquin a fichée bien droit dans le chœur de Notre Dame d’Espérance. Marie qui tient le corps de Jésus entre ses bras. Elle est assise mais son torse, son visage se déploient verticalement. Elle tient son enfant abandonné à l’horizontalité de la mort. A ce destin qui semble finalement n’avoir guère de sens, Marie tient tête. La partie est perdue, la mort a gagné. Pour l’instant. Il ne reste que la compassion, le portement à plusieurs de ce corps, de cette douleur. Cette absence, cette mort, on peut juste la partager. Jean aide Marie, il soutient le poids lourd de ce corps déserté par la vie. Et de notre regard, de nos épaules, de tous nos muscles nous cherchons, nous aussi à vivre cette grande épreuve, nous expérimentons ce long, cet infini moment où la vie de Dieu se dépose, repose sur nous. Nous ensemble, avec Jean, avec Marie.

"Mais la sculpture, ce grand bloc mystérieux de bois, dit silencieusement plus encore que ce qu’elle figure. Elle révèle la beauté d’une matière qui n’est pas simplement matière. Elle est vie, mouvement dans l’apparente immobilité, émotion, palpitation, tremblement. Le poids de l’œuvre ne tient nullement à sa masse, d’une ou deux tonnes sans doute, mais à son échelle dans l’espace, à son rayonnement. De sa stature émane un regain de vie. Une re-naissance. Le surgissement nouveau d’une force insoupçonnée qui tient, énigmatiquement, face à tout ce qui se perd. La matière sculptée, taillée, se déploie en énergie, en souffle animant la forme dans chacun de ses traits, dans ses inflexions, dans ses lignes qui se réveillent volume. Nous voici donc, avec Alquin, guidés par cette sculpture chemin, conduits sur une voie qui se creuse. Ce n’est plus la vie de Jésus qui s’est consumée, mais la mort, la nuit qui s’ouvre intérieurement. La mort ouvrante."

Tuba et Quintette à Cordes

dimanche  25 mai 2014

Fabien Wallerand, tuba solo de l'Orchestre National de l'Opéra de Paris, est l'invité exceptionnel de l'association Culture Espérance Roquette pour un concert de musique de chambre contemporaine, qui réunira autour de lui le Quatuor Monticelli et le contrebassiste Mathias Lopez, de l'Orchestre de Paris.

Ce concert met en scène deux familles d'instruments, cordes et cuivres, qui s'associent rarement dans la musique de chambre. Le programme établi par Fabien Wallerand comprendra des oeuvres déjà composées pour tuba et ensemble à cordes (John Stevens, Jan Bach) mais aussi des commandes récemment passées auprès de compositeurs contemporains afin de créer un nouveau répertoire où "timbres et couleurs se mélangent dans une sonorité unique et originale" (Arnaud Boukhitine, Thibaut Bruniaux, Patrick Michel, Bastien Stil).

Premier prix de tuba à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (classe de Melvin Culbertson), Fabien Wallerand est finaliste du concours international de Guebwiller en 2003 et demi-finaliste du concours international de Markneukirchen en 2004.

Fabien Wallerand est actuellement Tuba Solo de l'Orchestre National de l'Opéra de Paris (depuis 2004) et professeur assistant de la classe de Tuba au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il se produit également en concert à travers le monde et est fréquemment sollicité pour exercer des masterclasses en France et à l’étranger (Italie, Espagne, Colombie, Japon, Chine).

C'est au cours de leurs brillantes études musicales que les musiciens du Quatuor Monticelli  (Marion Desbruères, violon ;  Eun-Hee Joe,  violon ;  François Bodin, alto ;  Jeremy Bourré, violoncelle),  se rencontrent.  Alors au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, leur engouement pour la musique de chambre les amène à jouer dans différentes formations, du duo à l'orchestre de chambre et à participer à des master classes et concerts avec les plus grands musiciens. Passionnés par le répertoire lyrique, ils réussissent chacun le concours de recrutement de l'orchestre de l'Opéra National de Paris et en deviennent membres permanents.
Riches de ces différentes expériences, ils créent alors le Quatuor Monticelli. Depuis, le Quatuor se produit dans le cadre des saisons musicales  de l'Opéra National de Paris, au Palais Garnier et au studio Bastille, s'engage auprès d'associations caritatives, et s'intéresse à différents projets de création d’œuvres contemporaines.  Pour la saison 2013/2014 de l'Opéra National de Paris, le Quatuor Monticelli est impliqué sur un projet innovant de spectacle pour Quatuor à cordes, Hang et Danse.  

Maracuja Quartet

dimanche  6 juillet 2014

Maracuja, fruit de la passion de quatre musiciens pour les rythmes endiablés de la musique brésilienne, est né en Octobre 2011 sous l'impulsion de la flutiste Amina Mezaache.

 

Ce quartet enjoué réunit autour d'Amina Mezaache, flûte et direction, les musiciens Jean-Baptiste Court, guitare, Fabien Debellefontaine, tuba et flûte et Jonathan Edo, percussions. Il nous plonge dans un univers foisonnant de cultures et d'influences différentes, où chaque rythme raconte sa propre histoire, rappelant l'Afrique, les Caraïbes, ou même le Blues.


Le programme, constitué de reprises des compositeurs brésiliens Carlos Malta, Sivuca, Hermeto Pascoal, Pinxinguinha, Edmilson do Pifano, etc.  et de compositions originales d'Amina Mezaache, nous plonge au cœur des musiques de danse et de carnaval qui i

Logo-CER-couleurs.png
CULTURE  ESPERANCE  Roquette
Nous rapprocher par la culture

© 2014 CER - Nous rapprocher par la culture - Mentions légales Contactez-nous + Merci pour votre soutien !

Association Loi 1901 Reconnue d'Intérêt Général : faites un don déductible à 66% de vos impôts et adhérez !